Golf : plus qu’un sport, c’est l’art d’être chic

0

Saviez-vous que le golf figure actuellement en septième position des sports les plus pratiqués en France ? Longtemps étiquetée de snobisme, cette discipline commence à convaincre monsieur tout le monde. Les pratiquants de tout âge investissent dans les cours de golf et travaillent leurs swings sans se soucier du reste. Progressivement, l’opinion a compris que ce sport de balle va au-delà des tenues chics à l’Anglaise et des accents soignés. Voici un tour d’horizon de la culture golfique.

Quelque vocabulaire à connaitre avant de fouler le green

Avant toute chose, il conviendrait de rappeler que le golf est une véritable discipline sportive. Ce sport de plein air se pratique dans un green, une vaste étendue de terrain où plusieurs trous ont été placés selon un parcours défini à l’avance. Dans ce sport de précision, la balle de golf est frappée avec un bâton métallique à bout plat appelé club. Le golfeur doit faire en sorte de faire rentrer la balle dans chacun des 18 trous du green. L’objectif sera d’y parvenir avec le minimum de coups possibles. Dans cette pratique sportive, la précision sera travaillée, mais pas seulement. Les coups sont souvent très techniques. C’est la raison pour laquelle le golfeur dispose de plusieurs équipements dans un sac dit club. Chacun de ses quelques bâtons a son utilité respective. Certains sont conçus pour les tirs de loin ou swing. D’autres s’adressent davantage aux coups d’approche et aux finitions. Dans tous les cas, l’ensemble des clubs est porté par un caddy. Ce dernier n’est pas tout à fait un porteur de sac plein d’équipements, ce sera également un fin conseiller. Il doit vous donner des détails concernant le meilleur angle de frappe. Ce fin technicien vous parlera également de vitesse du vent et d’autres paramètres à prendre en compte. C’est surtout le cas si vous vous inscrivez à un stage de golf.

Initiation, découverte et d’autres formules au choix

Il est courant de suivre une séance d’initiation ou un cours de golf sur ce sport de précision avant de se lancer sur le green. Cet apprentissage se passe sur un terrain pour débutant appelé practice de golf. Ce dernier se trouve généralement en annexe du parcours principal. En France, plusieurs clubs proposent à des débutants de s’initier à la pratique golfique sur leurs greens. Parmi eux, il y a dioxkagolfacademie.com. Parfois, il est aussi possible de trouver des terrains d’entrainement en plein centre urbain. Dans tous les cas, ce sont des installations qui permettent d’apprendre les bons gestes sous l’œil vigilant d’un coach sportif. Actuellement, les cours de golf se déclinent en plusieurs formules qui vont de la découverte au perfectionnement. Les établissements proposent des balles de practice spécialement conçues pour l’entrainement. Dans un practice urbain, c’est surtout les coups de finition qui seront travaillés sur un couloir individuel. Dans les mini-golfs, il n’y a pas de caddie. Le ramassage de balles se fait manuellement. Dans des établissements disposant de terrains plus grands, il sera possible de travailler les coups d’approche. Les terrains en question s’appellent chipping-greens ou putting-greens. Ce sont des surfaces en relief pour apprendre à maîtriser tous les cas de figure. Dans l’Hexagone, des greens d’approche de top qualité se trouvent dans les Alpes Maritimes. Ce sont des espaces d’entrainement en pleine nature qui assurent la sérénité et la concentration. Les performances viendront toutes seules une fois les difficultés de l’initiation passées. Sachez que le stage de golf est disponible en groupe pour vous faire profiter d’un séjour golfique en famille. La convivialité sera au rendez-vous. Cela dit, il va falloir faire des efforts, surtout pour travailler les swings.

Comment apprendre à faire un bon swing ?

Le swing n’est pas seulement un rythme musical comme nous le savons. Il s’agit là d’une technique assez complexe à réaliser. Vous aurez à apprendre la bonne posture et la vitesse de frappe exacte. Pour cela, le coup doit être à la fois puissant et précis. En effet, vous aurez parfois à taper dans la balle de golf pour la faire partir à 200 ou 250 mètres. Ce sera plus facile à dire qu’à faire puisque la cible de votre balle est petite. Cela dit, il y a de fortes chances que vous la ratiez. Vous pourrez également la frapper sans mettre suffisamment de force. De ce fait, elle prendra une direction que vous n’avez pas prévue. Si vous pensez n’avoir pas assez de force de frappe pour atteindre le trou, vous devez faire en sorte qu’elle tombe le plus près possible du prochain trou à atteindre. Pour vous aider à faire le swing parfait, le caddy, votre coach ou un autre golfeur vous montrera les bons mouvements de hanche. Il faudra que l’ensemble du corps bouge en synergie. Actuellement, il est aussi possible d’analyser les swings avec la technologie. Des logiciels utilisant une caméra vous filment en train de frapper dans la balle. La vitesse, la précision du geste ainsi que d’autres paramètres seront quantifiés de manière à vous pousser très lentement vers le perfectionnement. Pour votre information, les champions de golf mettent plusieurs mois, voire des années à trouver le swing parfait.

Il vous faut un perfectionnement

Dans le cas où vous avez déjà un bon niveau au golf, il y aura toujours des étapes à franchir. Dans ce sport, personne ne doit s’endormir sur ses lauriers. Vous devrez ainsi penser à vous inscrire à un stage de golf axé sur le perfectionnement. Ce sont des programmes qui s’adressent aux golfeurs confirmés. La plupart des établissements qui proposent ce type d’entrainement pour professionnels disposent de technologies de pointe. La vidéo et divers capteurs sont utilisés pour analyser les coups, notamment les swings. Ce sont de véritables audits de performance. Les points forts tout comme les éventuelles faiblesses de chaque joueur seront abordés pour les aider à continuer de progresser. De manière générale, le stage s’adresse aux golfeurs adultes. Il alterne les formations théoriques avec des visionnages de vidéo à l’appui. Les stagiaires ont aussi droit à des pratiques d’au moins 3 heures par jour pendant tout un weekend. Ce programme peut également s’étendre sur 3 à 5 jours en pension complète. Pour les golfeurs de haut niveau, quelques clubs dispensent des formations adaptées à leurs rangs. Ce sont des expertises proposées par des professionnels qui ont déjà pris part à la compétition. Ce sont des coaches qui ont déjà entraîné des champions. Enfin, si vous faites partie de ceux qui ne veulent plus tout réapprendre, vous pouvez juste apprendre à maîtriser des coups assez spécifiques. Vous pouvez ainsi opter pour un cours de perfectionnement à la carte. Les entraîneurs chevronnés auront même le loisir de vous apprendre des astuces qu’ils ont mis des années à découvrir.

Share.

About Author

Leave A Reply