Tout savoir sur la boxe française

0

Pratiquée depuis le XVIIIe siècle, la boxe est une discipline très connue. Elle est soumise à des règlements bien précis. La boxe française se trouve être la catégorie la plus populaire. Elle se démarque pour ses techniques de poing.

Les pratiques interdites dans la boxe française

Il s’agit d’un sport de combat basé sur l’utilisation des pieds et des poings. À noter que des points sont marqués quand l’adversaire est touché. Cette pratique sportive se sert de différentes techniques d’esquives et de parades.

En boxe française, il existe des actions qui ne sont pas autorisées par les règlements de base. Si le K.O est autorisé en combat, il faut savoir que les coups trop puissants sont exclus en assaut.

boxe francaise

D’autres actions sont considérées comme formellement interdites en boxe française. C’est le cas notamment des parades avec les tibias, le fait de tirer ou de pousser l’adversaire. Boxer la tête, le coude en avant ou le genou n’est pas non plus autorisé.

Il faut aussi souligner que même si on peut utiliser les pieds en boxe française, le fait de donner des coups de pieds au triangle génital et à la nuque reste interdit.

Quelques notions sur les techniques de poing

En boxe française, il existe différentes manières de réaliser des coups. La technique la plus courante est celle en sursaut. Il est par ailleurs possible de les faire en croisé et même en croisé-sauté.
Le direct est une technique considérée comme plus simple. Il suffit de mettre le bras en avant sans réaliser un transfert du poids du corps. C’est en le maintenant en arrière que le coup utilise le poids du corps.

coup de poing boxe

Le crochet qui est un coup de poing latéral et qui ne nécessite pas l’extension de l’avant-bras est une autre technique intéressante en boxe française.

Le swing qui consiste à faire un coup de poing décroché de côté par un mouvement de demi-cercle peut aussi être utilisé en boxe française.

Share.

About Author

Leave A Reply